banniere
 
 
 


PRO NATURA ÎLE-DE-FRANCE
devenu
CONSERVATOIRE D'ESPACES NATURELS
D'ÎLE-DE-FRANCE
en 2021
 


visitez le site du CEN-IDF


PRESENTATION

En 1988, un architecte, un agronome, un juriste et un forestier, las de voir le patrimoine de l'Île de France, leur petite patrie, se défaire sans qu'alors les pouvoirs publics y parent, plutôt que d'attendre, se demandèrent ce qu'ils pouvaient faire pour elle et la conservation de ses espaces naturels.
S'inspirant de l'exemple de nos voisins britanniques et de leur National trust, ils créèrent, bien que la condition faite en France au mécénat ne soit pas aussi favorable qu'outre-Manche, une association dont l'objet serait d'être un conservatoire des espaces naturels : PRO NATURA Île-de-France.
A la même époque, et même quelquefois longtemps avant, d'autres avaient eu la même démarche ; ils se réunirent en une fédération des conservatoires régionaux des espaces naturels ESPACES NATURELS DE FRANCE dont PRO NATURA Île-de-France s'honore d'être un des fondateurs.
ENF espaces naturels de France (Conservatoires d'espaces naturels, la Fédération) réunit aujourd'hui 24 conservatoires régionaux d'espaces naturels qui maîtrisent ensemble 8 000 ha en toute propriété, et gèrent 120 000 ha qui leur sont essentiellement confiés par des communes. https://reseau-cen.org/
Trente ans après sa création, PRO NATURA Ile de France rassemble les contributions financières d'une centaine de donateurs qui sont ses adhérents tout comme 5 associations qui demandent à leurs adhérents une sur-cotisation reversée à PRO NATURA Île-de-France comme le fait NaturEssonne.
Grâce à ces financements bénévoles PRO NATURA Île-de-France est devenu propriétaire de 286 hectares en Seine-et-Marne et dans l'Essonne :

 

 

  • A Moret-sur-Loing en bordure de la forêt et aux bords du Loing : prairies de fauche, forêts alluviales ou humides, pelouse sèche de la vallée du cygne.
  • Sur le "bornage"de la forêt de Fontainebleau, à Samois, à Noisy-sur-École
  • Au Vaudoué, autour de la Fontaine de Fourche dont il possède la moitié !
  • Dans la Bassée, dans le périmètre d'une réserve naturelle de forêt alluviale ainsi que dans celui de la zone de protection spéciale de la directive "oiseaux"; ainsi que sur le versant qui domine la Bassée, une vaste pelouse sèche à orchidées qui constitue en outre un bel observatoire de la migration des oiseaux rapaces.
  • Dans L'Essonne, à la limite des Yvelines près des étangs de Bajolet ainsi que sur le plateau du Gâtinais.
  • En bordure des étangs de Bajolet, l'acquisition est toute petite (1000 m2) bien qu'elle ait été complétée, ce qui est assez original, par l'acquisition d'une servitude de maintien en l'état de nature d'un peu plus de 1 ha, ce qui pourrait gêner sérieusement le projet de carrière, projet qui s'est opposé à l'entrée du site dans le réseau Natura 2000 ; cette petite propriété a surtout pour objet de montrer la détermination de nos associations à protéger ce site qui est l'un des fleurons du patrimoine naturel de notre région.

    Pelouses du Gâtinais

  • Sur le plateau du Gâtinais, notre acquisition a été réalisée à l'initiative de NaturEssonne sur près de 25 hectares, avec sa participation financière ainsi qu'avec celle du Corif. Dite " pelouse à Maïté " en l'honneur d'une adhérente du Corif trop tôt partie vers les pelouses éternelles, cette pelouse à Maïté permet d'admirer, entre autres l'orchis pyramidal et le délicat orchis moucheron. Ce petit morceau de nature essonnienne a été le point de départ du classement de 200 ha des "pelouses calcaires du Gâtinais" en zone spéciale de conservation du réseau Natura 2000.

 

Ses acquisitions, en bordure de la forêt de Fontainebleau, pouvant utilement compléter la physionomie d'un parc national, le directoire de PRO NATURA Île-de-France a décidé le principe de leur mise à la disposition de l'établissement du parc national dont il ne doute pas qu'il verra prochainement le jour.

L'action bénévole de PRO NATURA Île-de-France n'est pas concurrente de celle menée par les Conseils départementaux. L'investissement réalisé par les amis de la nature et leurs associations (dont PRO NATURA Île-de-France est une sorte de coopérative foncière) leur donne une plus grande voix et se révèle souvent un complément, plus qu'utile, indispensable à l'action des pouvoirs publics.

le bilan d'activités de l'AG 2020


Téléchargez la lettre de Pro Natura Île-de-France n°25 (novembre 2019)
La Lettre de Pro Natura IDF n°25
Téléchargez la lettre de Pro Natura Île-de-France n°24 (décembre 2018)
La Lettre de Pro Natura IDF n°24
Téléchargez la lettre de Pro Natura Île-de-France n°23 (avril 2018)
La Lettre de Pro Natura IDF n°23
Téléchargez la lettre de Pro Natura Île-de-France n°22 (juin 2016)
La Lettre de Pro Natura IDF n°22

Téléchargez la lettre de Pro Natura Île-de-France n°21 (janvier 2015)

La Lettre de Pro Natura IDF n°21

Téléchargez la lettre de Pro Natura Île-de-France n°20 (septembre 2011)

La Lettre de Pro Natura IDF n°20

Téléchargez la lettre de Pro Natura Île-de-France n°19 (janvier 2008)

La Lettre de Pro Natura n°19

Téléchargez la lettre de Pro Natura Île-de-France n°18 (février 2006)

La Lettre de Pro Natura IDF n°18

Téléchargez la lettre de Pro Natura Île-de-France n°17 (août 2003)

La Lettre de Pro Natura IDF n°17

Téléchargez la lettre de Pro Natura Île-de-France n°16 (décembre 2001)

La Lettre de Pro Natura IDF n°16



© Copyright 2009 - 2022 NaturEssonne -   Mentions légales  -   Plan du site  -   Crédits