banniere
 
 
 


LE BLONGIOS NAIN
 

TOUT SAVOIR SUR LE BLONGIOS NAIN

Blongios

le Blongios nain juvénile

A peine plus gros qu'un pigeon domestique, ce minuscule héron vit en effet dans le secret des roseaux et des saules sur les rives d'étangs et de rivières inaccessibles et encore à l'état sauvage. Autrefois très commun, le Blongios nain figure à présent parmi les 11 oiseaux les plus menacés en Europe. Son déclin catastrophique est généralement attribué à la dégradation des zones humides et à la sécheresse qui sévit en Afrique où il passe l'hiver. Une population de Blongios nain fréquente encore les vallées marécageuses essonniennes de mai à septembre.


De quoi se nourrit-il ?

C'est grâce à l'analyse de régurgitats de poussins de Blongios nains que l'on a pu étudier le régime alimentaire de cette espèce (études réalisées de 1995 à 2008), essentiellement dans les régions méridionales.



En Camargue, l'essentiel de son alimentation se compose d'amphibiens, de poissons et d'insectes . Dans le delta de l'Èbre, les jeunes sont principalement nourris de poissons, d'insectes aquatiques, d'Écrevisses de Louisiane, de la Grenouille de Perez, d'araignées et d'insectes terrestres.

 

 

 

 

Pour en savoir plus : http://www.oiseauxethologie.fr/php/index.php?lng=fr

De la part de André Broussard, transmis par Joël Brun
Il serait intéressant de faire les mêmes études en Île de France

 

© Copyright 2009 - 2020 NaturEssonne -   Mentions légales  -   Plan du site  -   Crédits  -   Conception : Ordiciel